Trail de la vallée des Lacs par Jean-Luc Fohal

Posted: juin 23, 2015 in Uncategorized

Gérardmer, son domaine skiable, son lac, son triathlon ( c’est pour bientôt !) , mais aussi son trail. C’est dans le cadre naturel du Parc des Ballons des Vosges que s’est déroulée ce samedi la 14ème édition du trail de la Vallée des Lacs. Plusieurs distances étaient proposées : 15, 27 , 55 et 85 km. Le parcours de 55 km, en forme de huit, enregistrait un dénivelé positif de 2500 m et autant de descente, le tout en pleine montagne vosgienne. Depuis le centre nautique de Gérardmer, au bord du lac, le départ est donné à 9 heures du matin. Les conditions météo s’annoncent mitigées : certes, on évitera la canicule , au vu de la température avoisinant les 12 ° c pour démarrer, mais il faudra affronter la pluie , le vent , le brouillard et la fraîcheur sur les crêtes, et notamment au sommet du Hohneck , point culminant du parcours, comme ce fut le cas au trail des Marcaires un mois plus tôt. Mais au lieu de l’aborder par le côté alsacien, ce sera cette fois-ci par le versant lorrain. Paradoxalement, alors que l’essentiel du dénivellé + sera fait dans la première moitié du parcours jusqu’au Hohneck, ce trail sera surtout plus difficile dans la seconde partie , en raison de nombreux chemins techniques, rocailleux et boueux, où il sera difficile de courir. La pluie rendit bien glissant certains tronçons, devant bien faire attention à ne pas perdre l’équilibre sur ces cailloux humides. L’usage d’une main courante était parfois bien appréciée. Y aurait-il une volonté de durcir les trails de nos jours et de faire de la surenchère en matière de difficulté? En tout cas, pour ma deuxième participation à ce trail ( la première fois en 2009), j’en ai bien eu l’impression. Il y avait parfois de véritables murs à grimper , par exemple, après le dernier ravitaillement au lac de Longemer. Au delà de ce sentiment, le plaisir de découvrir et de connaître encore un peu plus cette forêt vosgienne est toujours bien là. Parmi les lieux visités : le domaine skiable de la Mausolaine, la forêt de La Bresse, le lac de Blanchemer, la traversée des crêtes entre le Rainkopf et le Hohneck , dans le vent , le brouillard et la pluie, la chaume du Bas Chitelet, la Tête des Cerfs, le Lac de Lispach,le lac de Longemer, la Tête de Grouvelin , la Roche des Bioquets et le retour sur Gérardmer par la chapelle Notre-dame de la Creuse. Un parcours costaud donc où il fallait en laisser sous la semelle jusqu’à la fin, une rude montée étant encore prévue à 2 kilomètres de l’arrivée. Ce sera bien content et repu que le portique d’arrivée sera franchi … 8h 23 ‘ , soit une 154ème place sur 405 participants. Petit bémol, en entendant les commentaires à l’arrivée : certains coureurs ( dans les premiers) ont dû malheureusement dû faire face à des débalisages gratuits et malveillants. A part cela, superbe organisation, de bons ravitaillements, en nombre limité, 3 au total, ce qui montre l’esprit trail , qui est d’être quand même autonome …

Advertisements

Les commentaires sont fermés.